Symbiopsychotaxiplasm: Take One

Symbiopsychotaxiplasm: Take One

Le livre NOIR du cinéma américain
William GREAVES

États-Unis

1968 / 75’ / Anglais

Après sa formation à l’Actors Studio à la fin des années quarante, William Greaves (1926-2014), frustré par les rôles stéréotypés qu’on lui réserve, passe derrière la caméra pour montrer la réalité « from a black perspective ». Symbiopsychotaxiplasm: Take One demeure l’expérience la plus étonnante de sa filmographie. C’est l’histoire d’un film en train de se faire, monté à travers trois points de vue enchâssés. William Greaves y endosse le rôle d’un « metteur en scène ignorant» qui, en perdant le contrôle sur son film de fiction, conduit son équipe – qui mêle femmes et hommes, Noirs et Blancs – à s’émanciper de son autorité et à interroger le sens du projet et la place qu’ils y occupent. Sorte de métonymie démocratique, le film devient le récit ouvert de la réinvention d’un collectif. Camille Bui

Programmation
Vendredi 22 18:45 - 20:05Katorza 3 ajouter
Mardi 26 10:45 - 12:00Katorza 3 ajouter
RéalisateurWilliam GREAVES.
ScénarioWilliam GREAVES.
MontageWilliam GREAVES.
MusiqueMiles DAVIS.

Photo : Stevan Larner, Terence Macartney-Filgate.

Propulsé par FestiCiné